Nos actions


Femmes, pouvoir et développement - 2007-2008

Projet Mauriciennes d'influence

Réalisations

1er objectif : Faciliter et promouvoir l'accès des femmes aux postes de décision

► Un agenda servant de guide pour les femmes aspirantes candidates aux élections municipales de 2009.

Par la création d'un agenda qui servira de guide pour les femmes aspirantes candidates aux élections municipales 2009, la TCMFM pourra sensibiliser, mobiliser et soutenir ces femmes. Comme il s'agit d'un travail de longue haleine et que plusieurs femmes mettent beaucoup de temps à y penser avant de se lancer dans cette aventure, cette activité vise à susciter l'intérêt de ces femmes puis à les mobiliser d'avance, de manière à ce qu'elles s'outillent le plus possible dans l'année à venir.

L'agenda, qui est en voie de création, est actuellement dans les mains de graphistes de la région. Il comportera seize (16) mois, soit de septembre 2008 à décembre 2009, de manière à soutenir et à guider les femmes dans leurs démarches tout au long de l'année qui précède les élections municipales à venir. Autre fait intéressant, il présentera le témoignage d'une quinzaine de femmes élues. Ces textes se veulent des mots d'encouragement pour les femmes qui pensent à se lancer dans l'aventure de la politique municipale. L'agenda sera imprimé en 500 copies et il sera diffusé par le biais de différentes listes d'envoi : banque de candidates Mauriciennes d'influence, élues municipales actuelles, femmes aspirantes candidates, membres de la TCMFM et membres du Forum jeunesse Mauricie, etc. Enfin, un lancement, par le biais d'une conférence de presse, est prévu le 16 septembre 2008, pour permettre à toutes autres femmes de se le procurer… Nous l'espérons!

 

2e objectif : Augmenter le bassin de candidatures de femmes aux postes de décisions

► Recrutement de candidates, mise à jour du site web Mauriciennes d'influence et référencement de candidates!

Tel que prévu, le site web Mauriciennes d'influence, de la TCMFM, a été lancé en septembre 2007. Ce dernier a permis à la TCMFM de numériser la banque de candidates qui comporte aujourd'hui près 50 femmes. Chaque femme peut donc retrouver une page à son nom, avec photo, ses coordonnées ainsi que ses champs d'intérêt et d'expertise. De la même manière, les instances de décisions de la région peuvent, sur demande d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe, avoir accès à cette banque de candidates lorsqu'elles souhaitent combler un poste par une femme.

Il est clair qu'un tel outil est intéressant, voir même essentiel, dans l'atteinte des objectifs ciblés par le projet. Toutefois, il apparaît de plus en plus évident qu'un tel outil demande énormément de temps afin d'assurer une bonne gestion et une promotion efficace. Maintenant que cet outil existe, la TCMFM devra voir à mobiliser des ressources à la promotion de la banque de candidates afin de permettre aux instances décisionnelles de connaître son existence et de les inciter à l'utiliser. Malgré le manque de ressources en 2007-2008 pour de telles actions, il est intéressant de constater que près de quatre (4) instances ont interpellé la TCMFM afin de combler des postes par une femme : l'Université du Québec à Trois-Rivières, le Forum de la santé, le Forum de la société civile de la CRÉ de la Mauricie et la Gazette de la Mauricie.

De plus, le recrutement de candidates s'est fait de manière continue, par la distribution de dépliants promotionnels Mauriciennes d'influence dans des endroits publics stratégiques. Ils sont également distribués lors des activités de réseautage et de formation organisées par la TCMFM.

Enfin, il est important de noter qu'une dizaine de lettres de félicitations ont été envoyées aux femmes de la région qui se sont vues accorder un poste d'importance à une instance de décision.

3e objectif : préparer et former les femmes

► Une activité de réseautage et de formation : l'apport des femmes immigrantes, sur le plan démographique, économique, politique et culturel!

Présenté par la Comité des femmes des communautés culturelles de la Fédération des femmes du Québec (FFQ), cette activité a réunie 25 femmes de la région en février dernier. Les trois (3) principaux objectifs visés par cette formation étaient :

  • souligner l'apport des femmes immigrantes dans les différents secteurs de la société d'accueil
  • promouvoir une participation civique accrue ainsi qu'un accroissement de leur représentation au sein des institutions québécoises
  • combattre les préjugés, la discrimination, l'intolérance, le racisme et l'exclusion basés sur la couleur, l'origine ethnique ou nationale, l'appartenance culturelle ou religieuse des femmes des communautés culturelles

Inutile de rappeler que, dans un contexte d'augmentation de l'immigration, de sa diversification culturelle et religieuse, une activité de la sorte était des plus pertinentes. Les participantes étaient plus que ravies. La rencontre a durée trois (3) heures et il y a eu présentation de fiches sur l'apport des femmes immigrantes, sur le plan démographique, économique, politique et culturel. Le tout a été enrichi par plusieurs échanges et discussions. Une activité qui mériterait qu'on lui donne suite!

► Rédaction et envoi d'un bulletin de liaison Mauriciennes d'influence

Une autre manière de réseauter et de bien informer les Mauriciennes d'influence de la région sur les enjeux en condition féminine est la rédaction et l'envoi d'un bulletin de liaison aux femmes inscrites à la banque de candidates ainsi qu'aux membres de la TCMFM. Ainsi, ce sont près d'une centaine de femmes qui reçoivent ce bulletin.

Une entente spécifique en matière d'égalité conclue!

Le Comité Femmes, développement régional et local (CFDRL) de la TCMFM a travaillé activement pendant plus de deux (2) ans à la concrétisation d'une entente spécifique en condition féminine. Après plus de vingt-cinq (25) rencontres de travail, réunissant les principaux partenaires, cette entente comporte aujourd'hui cinq (5) objectifs et vingt-trois (23) actions au total. Voici donc les objectifs visés :

  • Favoriser la prise en compte des intérêts et réalités des femmes
  • Accroître la représentativité féminine dans les instances décisionnelles
  • Accroître notre connaissance de la santé et du bien-être des Mauriciennes et mettre en place des ressources mieux adaptées à leurs besoins et réalités spécifiques
  • Favoriser l'autonomie financière des femmes par l'entrepreneurship
  • Favoriser l'autonomie financière des femmes par la diversification de leurs choix professionnels

Cette entente maintenant signée, une 1ère rencontre du comité de suivi a eu lieu et le plan d'action triennal est en voie d'être adopté officiellement par l'ensemble des partenaires qui composent l'entente. Puis, dans le cadre de celle-ci, la TCMFM a participé à trois (3) rencontres du Comité Femmes et développement du Comité de solidarité de Trois-Rivières et ce, de manière à définir une collaboration pour les actions qui visent les femmes des communautés autochtones.

Promotion du site web faite!
Via l'envoi des bulletins aux membres et l'animation des comités de travail, la promotion des sites web de la TCMFM et du projet Mauriciennes d'influence, a été largement réalisé.

*********

PROJET DÉVELOPPEMENT DES PARTENARIATS EN RÉGION

Réalisations

Comité Femmes, développement régional et local (CFDRL)

En 2007-2008, le CFDRL a poursuivi ses activités de manière à favoriser la concertation et le réseautage des actrices et des acteurs régionaux en matière de condition féminine et à déterminer des stratégies à mettre en œuvre pour assurer la place des femmes dans le développement de la région. Le comité travaille de concert avec la CRÉ de la Mauricie afin d'assurer l'intégration des besoins des femmes dans les actions mises de l'avant et soutenues par le CRÉ et ce, par la présence d'une déléguée Femmes au Forum de la société civile. Ce dernier, de par ces droits vis-à-vis de la CRÉ, délègue 6 personnes avec droit de vote (par collèges électoraux) ainsi que deux (2) personnes à titre d'observateurs au conseil d'administration, dont la déléguée représentant la TCMFM au siège Femmes.

Au total, quatre (4) rencontres du CFDRL ont eu lieu, réunissant en moyenne dix (10) membres : une (1) représentante de 4 des 6 territoires de MRC, trois (3) représentantes des groupes de femmes en formation / employabilité / entrepreneuriat, la répondante régionale du CSF, une représentante de la CRÉ Mauricie, une représentante du Forum jeunesse Mauricie (FJM) et une travailleuse de la TCMFM. De plus, huit (8) rencontres de travail ont eu lieu en comité restreint pour l'élaboration du projet d'entente spécifique en matière de condition féminine.

Enfin, une travailleuse et une bénévole ont participé à quelques activités de formation et/ou de représentations publiques afin d'assurer et de maintenir des liens avec les partenaires de la région, voire même de soutenir des initiatives :

  • Colloque de Femmes de Mékinac : Environnement et santé des femmes
  • Comité femmes et développement du Comité de solidarité de Trois-Rivières - Collaboration pour établir des liens avec les femmes des communautés autochtones de la région (3 rencontres)
  • Projet Jalia pour la mise sur pied d'un Centre pour femmes immigrantes à Trois-Rivières (2 rencontres)

 

Collaboration avec la CRÉ de la Mauricie et représentations

Le CFDRL travaille de concert avec la CRÉ de la Mauricie afin d'assurer l'intégration des besoins des femmes dans les actions mises de l'avant et soutenues par la CRÉ et ce, entre autres, par la présence d'une déléguée bénévole Femmes au Forum de la société civile. Ce dernier, de par ces droits vis-à-vis de la CRÉ, délègue six (6) personnes avec droit de vote (par collèges électoraux) ainsi que deux (2) personnes à titre d'observateurs au conseil d'administration, dont la déléguée représentant la TCMFM au siège Femmes. Au total, huit (8) rencontres du FSC et du conseil d'administration de la CRÉ ont eu lieu.

De plus, la coordonnatrice a participé activement à un comité de travail pour l'accès aux services de garde éducatifs. À cet effet, quatre (4) rencontres ont eu lieu et un rapport fort intéressant en est résulté.

Une entente spécifique en matière d'égalité conclue!

Tel que mentionné plus haut, le Comité Femmes, développement régional et local (CFDRL) de la TCMFM a travaillé activement plus de deux (2) ans à la concrétisation d'une entente spécifique en condition féminine. Après plus de vingt-cinq (25) rencontres de travail réunissant les principaux partenaires, cette entente comporte aujourd'hui cinq (5) objectifs et vingt-trois (23) actions au total. Voici donc les objectifs visés :

  • favoriser la prise en compte des intérêts et réalités des femmes
  • accroître la représentativité féminine dans les instances décisionnelles
  • accroître notre connaissance de la santé et du bien-être des Mauriciennes et mettre en place des ressources mieux adaptées à leurs besoins et réalités spécifiques
  • favoriser l'autonomie financière des femmes par l'entrepreneurship
  • favoriser l'autonomie financière des femmes par la diversification de leurs choix professionnels

Cette entente maintenant signée, une 1ère rencontre du comité de suivi a eu lieu et le plan d'action triennal est en voie d'être adopté officiellement par l'ensemble des partenaires qui compose l'entente. Puis, dans le cadre de celle-ci, la TCMFM a participé à trois (3) rencontres du Comité Femmes et développement du Comité de solidarité de Trois-Rivières et ce, de manière à définir une collaboration pour les actions qui visent les femmes des communautés autochtones.

Une collaboration avec l'ASSS en vue!

Au total, trois (3) rencontres avec le Dr Dontigny, directeur de la santé publique de l'Agence en santé et services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec ont eu lieu. Lors de ces dernières, il a été question des stratégies à mettre en place pour l'avancement du dossier de la santé et du bien-être des femmes en région. Des rencontres de ce genre sont à prévoir dans la prochaine année et sont en fait le mécanisme de liaison et d'influence le plus approprié dans le contexte actuel.