Nos actions


Mobilisation avec le mouvement des femmes et communautaire - 2007-2008

8 MARS 2008: JOURNÉE INTERNATIONALE DES FEMMES

 

Encore une fois cette année, la Journée internationale des femmes n'est pas passé sous silence en Mauricie. Pour l'occasion, la Fédération des femmes du Québec était de passage dans notre région afin de célébrer cette journée avec nous, sous le thème de L'autonomie économique des femmes : une force collective. La TCMFM en a profité pour souligner ses 25 ans d'existence et près de 100 personnes ont bravé la tempête pour venir fêter avec nous.

La soirée débutait par un 5 à 7 en images et en musique, avec la prestation du groupe féminin engagée, Dissidence. Par la suite, la FFQ, ainsi que le Comité Lutte à la pauvreté et à la violence ont présenté un certain nombre de mythes et réalités à l'aide de capsule humoristique. Puis, une conférencière régionale et Mme Michèle Asselin, présidente de la FFQ, reprenait le tout et présentait la réalité des femmes de la Mauricie. Présentés sous 4 thématiques jugées prioritaires, soit la situation des femmes sur le marché du travail, la division sexuelle du travail dans la sphère du privé, la sexualisation/marchandisation du corps des femmes et la violence faite aux femmes, ces interventions étaient un parfait mélange entre l'humour et la réalité actuelle.

En somme, la soirée fût une belle réussite.

ASURER LA PROMOTION ET LA DÉFENSE DES DROITS COLLECTIFS

Réalisations

Assurer la promotion et la défense des droits des femmes de la région est à la base de la mission de la TCMFM. Pour y arriver, mis à part le maintien d'une vie associative active, la mobilisation des membres, voire même des différents partenaires de la région dans ce sens, s'avère essentielle. Afin de rassembler ces acteurs et actrices et de les mettre en action, la TCMFM a défini plusieurs stratégies et moyens d'action.

Représentations faites

Lorsque certains enjeux, vus par d'autres, touchent la condition de vie des femmes, la TCMFM se doit d'être aux premières loges afin de s'assurer que les besoins et les réalités des femmes soient pris en compte. Plusieurs lieux de représentations ont donc été définis où des déléguées de la TCMFM se sont retrouvées :

  • Réseau vigilance : participation à l'organisation d'une conférence de presse pour le maintien d'un système de santé public
  • Conseil régional en environnement (CRE) : aucune participation, faute de ressources
  • Conseil régional en économie social (CRES) : participation au conseil d'administration et aux activités (2 rencontres)
  • Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) : participation à une (1) formation, à une (1) rencontre pour un Forum citoyen et collaboration pour présenter une (1) formation sur le Féminisme
  • Regroupement des femmes de carrières de la Mauricie : aucune participation, faute de ressources

Relations de presse réalisées

Pour l'avancement et la promotion des dossiers travaillés, certaines relations de presse sont nécessaires. S'assurer que les médias de la région demeurent des partenaires pour l'amélioration des conditions de vie des femmes tout en offrant une visibilité plus grande à certaines actions sont des moyens d'actions nécessaires à l'atteinte des objectifs de la TCMFM. Dans l'ensemble, un communiqué de presse a été émis, une conférence de presse a été organisée et quatre (4) entrevues ont été accordées dans le cadre de la Journée internationale des femmes et du 25ème de la TCMFM.

Participation à des mobilisations et appuis donnés

Mobiliser les membres peut parfois s'avérer difficile dans une ère où les technologies de l'information et des communications (TICS) accroissent le flot des informations reçues. Les groupes sont submergés d'information et il peut parfois apparaître difficile de passer à l'action. Malgré tout, la TCMFM et ses membres continuent de se mobiliser dans différents dossiers qui leurs sont communs. Par exemple, la TCMFM a déposé un court mémoire dans le cadre de la commission parlementaire sur la Loi sur l'équité salariale.

De plus, la TCMFM, étant un regroupement régional ayant une vie associative active, la permanence doit s'assurer d'offrir les appuis nécessaires à ses membres lorsque demandé. De plus, évidemment, selon l'actualité et les dossiers qui évoluent, certains appuis ont pu être donnés à des partenaires par l'intermédiaire de lettres, de rencontres ou de pétitions à faire circuler. Entre autres, les membres ont été mobilisés et des appuis ont été donnés à :

  • Campagne de lettres et pétitions pour dénoncer le projet de loi fédéral C-484 de la FQPN
  • Campagne de télécopies sur les pensions alimentaires pour enfants de la FAFMRQ;
  • Pétition pour l'arrêt du détournement de pensions alimentaires pour enfants de la Coalition du même nom
  • Campagne de lettres pour dénoncer des publicités sexistes (Molson Canada et Bell Canada).
  • journée d'action mondiale en défense des droits collectifs, de la paix et de l'environnement : «La neige brûle!»
  • Signature de la Déclaration contre la privatisation en santé
  • Opération «Je me souviens», du Réseau féministe contre la privatisation du système de santé
  • Pétition et mobilisation pour le maintien d'un système de santé public de la CSN;
  • Campagne de lettres pour un code provincial du logement
  • Pétition pour la réouverture des 12 bureaux régionaux de Condition féminine Canada et campagne pour le financement des organisations femmes œuvrant pour l'égalité
  • Pétition de la Coalition pour les droits des femmes en situation de conflit de Droits et démocratie
  • Lettre d'appui aux revendications du Collectif pour un Québec sans pauvreté
  • Signataire de la lettre d'opinion soulignant les « 20 ans de liberté et d'égalité », du droit à l'avortement
  • Campagne pour le remboursement du supplément de revenu garanti
  • Campagne de lettres pour le rehaussement du salaire minimum du Front de défense des non-syndiqués
  • Campagne «Tannés d'être dans le rouge» du Comité des groupes en défense collective des droits
  • Pétition pour le projet de loi fédéral sur l'optimisation de l'aide
  • Pétition pour l'instauration d'une semaine de la non-violence dans les écoles des AFÉAS;
  • Campagne de télécopies du front des personnes assistées sociales du Québec
  • Pétition pour un nouveau mode de scrutin

COMITÉ LUTTE À LA PAUVRETÉ ET À LA VIOLENCE

Réalisations

Six (6) membres, représentantes de groupes de femmes et des membres individuelles, se sont rencontrés à sept (7) reprises. En 2007-2008, l'activité qui a été priorisée à été l'organisation de la Journée internationale des femmes qui s'est tenue le 5 mars dernier.

Un événement organisé pour la Journée internationale des femmes

Bénéficiant de la contribution d'une stagiaire en techniques de travail social qui a travaillé en étroite collaboration avec le Comité Lutte à la pauvreté et à la violence, la TCMFM a organisé un événement dans le cadre de la Journée internationale des femmes. Pour y arriver, plusieurs actions ont été nécessaires : la recherche de financement, la promotion de l'événement, l'organisation logistique, etc. Au total, près de 100 personnes ont participé à l'événement qui a de plus bénéficié de la collaboration de la FFQ, tel que mentionné auparavant.

Programmation des activités tenues à la Salle communautaire des Ormeaux le 5 mars 2008:

5 à 7 Hommage à la TCMFM

Afin de souligner son 25ème anniversaire d'existence, la TCMFM a présenté, lors du souper, un hommage en images et en musique qui présentait des photos prises au cours des dernières années. Un stylo promotionnel a été distribué à tous ceux et celles qui étaient présents. De plus, pour une troisième année, il y a eu la remise des trophées 8 mars. Ces trophées symbolisent les valeurs de la Charte mondiale des femmes et sont offerts à des groupes membres de la TCMFM qui se distinguent dans leur mission et leurs actions quotidiennes.

Soirée publique de 19 h 30 à 21 h 30 :

En collaboration avec la FFQ, une présentation de capsules humoristiques sur les mythes de la situation des femmes, autour de quatre (4) thématiques jugées prioritaires a été réalisée :

1. La situation des femmes sur le marché du travail

2. La division sexuelle du travail dans la sphère du privé

3. La sexualisation/marchandisation du corps des femmes

4. La violence faite aux femmes