Nos actions


Vie associative et gestion interne - 2000-2001

 

21 et 28 novembre 2000 - Formation Les courants féministes

Cette formation s'échelonnait sur six heures et se répartissait en deux soirées. La formation du 21 novembre portait sur le repérage des différents courants féministes tandis que celle du 28 novembre décrivait la situation de la dynamique des femmes face à ces courants. Les deux soirées étaient animées par Lucie Bélanger, intervenante auprès des groupes de femmes et dans le milieu communautaire depuis de nombreuses années ainsi que coordonnatrice à Relais-Femmes pendant six ans.

 

Septembre 2000 - Commission Clair

Le 15 juin 2000, la commission Clair donnait le coup d'envoi à l'une des consultations les plus médiatisées de ce début de siècle. La Commission d'étude sur les services de santé et les services sociaux, présidée par monsieur Michel Clair (Commission Clair), avait pour mandat de chercher des solutions aux difficultés rencontrées par le système de santé actuel. Plus spécifiquement, la Commission avait le mandat de :

  • tenir un débat public portant sur les enjeux et les pistes de solution;
  • Recueillir le point de vue de la population, des partenaires du réseau et des organisations représentatives de la société ainsi que des spécialistes sur les questions soulevées par la Commission;
  • Axer les débats autour des thèmes de l'organisation des services et du financement du système.

Les premières audiences de la Commission Clair sur l'organisation et le financement des soins de santé au Québec ont débuté en septembre. La commission a fait une tournée des régions pour entendre tous les acteurs du réseau de la santé et pour tenter de trouver des solutions aux problèmes d'accessibilité et de financement des soins de santé. La commission a tenu des consultations dans chaque région en mandatant les régies régionales pour ce faire. À cette occasion, la TCMFM a rédigé un Avis et a participé aux audiences publiques.

 

Juillet 2000 - Politique de reconnaissance de l'action communautaire autonome

Depuis 1989, le mouvement communautaire demandait aux instances politiques en place, une politique de reconnaissance de l'action communautaire autonome. Le 5 avril 2000, le ministre de la Solidarité sociale, André Boisclair, dépose une proposition de politique intitulé « Le milieu communautaire : un acteur essentiel au développement du Québec ». Dans le cadre de la consultation gouvernementale sur cette proposition de politique de reconnaissance de l'action communautaire, la TCMFM a participé activement à la consultation des groupes de la Mauricie par la rédaction d'un Avis et la participation aux audiences publiques présidées par Gérald Larose. Des rencontres regroupant la TCMFM, le ROM, les permanents de la TROC, de la CDC de Francheville et d'autres regroupements locaux ont aussi eu lieu en lien avec cette politique.