Nos actions


Vie associative et gestion interne - 2004-2005

22 septembre 2004 - Formation De l'égalité de droit à l'égalité de fait

Journée de réflexion sur le concept de l'égalité de droits à l'égalité de fait : repenser les stratégies et élargir la perspective. La chercheuse Pierrette Bouchard a exposé la condition féminine à travers une rétrospective et les enjeux actuels. Joanne Blais, coordonnatrice à la TCMFM, a pour sa part présenté la démarche nationale des regroupements et des groupes de femmes ainsi que l'échéancier gouvernemental. Elle a également proposé des dénominateurs communs, au niveau national, en tant que base pour la rédaction de mémoires. Finalement, la chercheuse Louise Brossard a mis en lumière les concepts d'égalité, d'équité et de discrimination systémique, le rôle de l'État à l'égard à l'égalité des sexes et les outils de gestion gouvernementaux pour redresser les inégalités entre les sexes.

 

Cette journée fut un temps de réflexion et de préparation à la commission parlementaire en lien avec la démarche sur l'égalité entreprise par le gouvernement du Québec. Les résultats de cette commission ont servi de base à l'élaboration d'une politique en condition féminine. Bien que les femmes aient fait des avancées majeures sur les plans législatifs et juridiques au cours des dernières décennies, il reste encore du chemin à parcourir pour obtenir la véritable égalité de fait.

 

Mai 2004 - De la vision… à l'action

Les deux coordonnatrices de la TCMFM ont animé une matinée d'échange et d'éducation populaire sur la première ébauche de la Charte mondiale des femmes pour l'humanité. Cette charte est ancrée dans les 17 revendications mondiales et a, par la suite, servi de base aux actions de la Marche mondiale des femmes de 2005 au plan national et mondial.

 

Les objectifs de cette activité étaient de s'approprier les valeurs qui s'articulent autour de la mondialisation des solidarités, la diversité, le leadership des femmes, et de renseigner les membres sur les actions et activités en lien avec ce vaste mouvement mondial d'actions féministes. Il s'agissait également de discuter, échanger, débattre et bonifier le contenu de la Charte pour l'envoyer à la Coordination nationale du Québec qui, à son tour, a transmis le tout au Comité de la Marche mondiale des femmes, chargé de l'élaboration de la Charte. Le vidéo « Les dieux de nos pères » a été projeté et les actions prévues pour la Marche mondiale des femmes 2005, telles que le relais mondial de la Charte, la courtepointe de la solidarité mondiale et les 24 heures de solidarité et d'actions, ont été présentées.