Nos actions


Vie associative et gestion interne - 2012-2013

Réalisations 2012-2013

AGA des membres et rencontres de concertation

 

AGA des membres et ateliers de discussion

En juin 2012, les membres de la Table se réunissaient à l’Auberge Escapade, à Shawinigan, afin de procéder à l’assemblée générale annuelle (AGA). Une belle journée bien remplie. D’abord, une assemblée générale spéciale du Centre de documentation, de formation et de recherche en condition féminine a eu lieu afin d’officialiser sa dissolution. Puis, l’AGA de la Table a pris place.

Les 30 ans de la Table étant soulignés en cette journée, un verre de vin a été servi aux membres présentes, au dîner et un toast a été porté.

Des élections ont eu lieu afin de remplacer deux membres qui terminaient leur mandat, un groupe membre régulier et une membre individuelle. C’est ainsi que le CALACS (Joëlle Boucher-Dandurand) a été réélue pour un mandat de deux ans et que Marie-Andrée Gauthier a été élue pour un mandat de deux ans à titre de membre individuelle. Pour l’événement, 24 personnes représentant 16 groupes membres étaient présentes.

 

1re rencontre de concertation :

Ensemble! Faisons le point

Et donnons le ton aux actions portées par la Table et ses membres

Lors de cette rencontre du 10 octobre 2012, les deux thèmes abordés étaient Femmes et pauvreté ainsi que la Santé des femmes en Mauricie.

Treize groupes membres différents étaient présents pour l’occasion, au parc de l’Île St-Quentin, à Trois-Rivières. Une rencontre qui visait 2 objectifs :

  1. Améliorer notre compréhension des enjeux en matière de condition féminine;
  2. S’approprier ces enjeux en vue d’une plus grande mobilisation et ce, sur les deux dossiers priorisés par la Table, soit :
  •  Femmes, pouvoir et développement  (priorité 3.1)
  • Bien-être des femmes, santé et ses déterminants (priorité 4.1)

À la satisfaction des membres présentes, cette journée aura atteint ces objectifs. Deux comités de travail ont même été formés, soit le comité Femmes et pauvreté et le comité Santé des femmes. Deux comités ayant pour mandat de poursuivre les discussions amorcées et de mettre en action les priorités retenues.

 

2e rencontre de concertation :

Planification des années 2013-2018

Considérant que la planification stratégique, faite en 2009, tire à sa fin en 2013, la Table devait définir ses priorités d’actions, ses objectifs et ses moyens d’actions pour les cinq années à venir. À cet effet, un travail préparatoire a été fait en équipe, puis en rencontre extraordinaire du conseil d’administration, de manière à présenter une proposition de plan d’action 13-18, aux membres présentes à la rencontre.

Cette rencontre, qui a eu lieu le 13 février dernier, au parc de l’Île St-Quentin, a permis de concerter seize groupes membres différents et visait un objectif spécifique : travailler ensemble la planification des années 2013-2018.

À la satisfaction des membres présentes, cette journée aura atteint ces objectifs. Le plan d’action final 2013-2108 sera donc présenté pour adoption lors de l’assemblée générale annuelle de juin 2013.

 

Activités ponctuelles ajoutées

 Atelier sur les États généraux du féminisme

C’est le 16 avril 2012 qu’a eu lieu cet atelier sur les États généraux (EG) du féminisme. Animée par Marie-Andrée Gauthier, membre individuelle de la Table, cette session de travail avait pour objectif de se remémorer les événements ayant eu un impact sur les conditions de vie des femmes, survenus tant sur les plans international, fédéral, ou national qu'au niveau de la région et des localités. Les propos recueillis ont permis de relater les discussions ayant eu cours entre les 15 membres de la Table présentes à cette rencontre. Par la suite, les membres étaient invitées à discuter si ces événements représentaient des avancées ou des reculs pour les femmes.

 

Tournée régionale de la FFQ dans le cadre des états généraux de l’action et de l’analyse féministes

La tournée régionale de la Fédération des femmes du Québec (FFQ) s’est arrêtée en Mauricie, plus précisément à Yamachiche, le 22 mars dernier. À cette occasion, 11 membres s’étaient réunies pour discuter des objectifs suivants :

  • Les défis issus du 2e Colloque des ÉG à Québec : sur quelles thématiques le mouvement féministe a décidé de travailler dans le cadre des ÉG ? Quelles sont les principales réflexions en cours au sein du mouvement ?
  • Retour sur la démarche des ÉG : quelles sont les prochaines étapes de la démarche ? Quels sont les lieux et moyens d’implication possibles pour les femmes en régions ?

Une activité fort appréciée par les membres et qui a permis à la région de s’inscrire dans les tables de discussion des États généraux du féminisme, abordant 7 thèmes différents : bien commun, liberté, bien vivre, égalité, autodétermination, mouvement et paroles.

 

Conseil d’administration et comités de travail

La gestion interne est à la base de toute organisation. Assurer une saine gestion des ressources demande rigueur et constance de la part des travailleuses et du conseil d’administration. Pour ce faire, la Table applique un mode de gestion féministe où la coordonnatrice et les administratrices assument une cogestion de l’organisation.

Le conseil d’administration, composé de cinq membres, se rencontre périodiquement, soit environ toutes les six semaines. La coordonnatrice planifie et organise la tenue de ces rencontres. Elle y participe et assure le suivi des dossiers, avec la collaboration de l’équipe de travail. Au total, huit rencontres ordinaires du conseil d’administration, une rencontre extraordinaire (pour la planification 2013-2018), ainsi qu’une assemblée générale annuelle ont eu lieu.

En plus du conseil d’administration, cinq comités de travail ont été actifs au cours de l’année 2012-2013 : le comité ad hoc pour la mise à jour de la Politique de conditions de travail, le comité ponctuel pour le 10 décembre, le comité de suivi VITAL, le comité Femmes et pauvreté, ainsi que le comité Santé des femmes. De plus, c’est la présidente sortante, Liette H-Moreau qui a été désignée comme déléguée pour représenter la Table au Forum de la société civile, puis au conseil d’administration de la Conférence régionale des élus et à l’Alliance régionale pour solidarité et l’inclusion sociale.

 

Site Web, médias sociaux et bulletin Le Courri’Elles

En 2012-2013, le bulletin électronique Le Courri’Elles a été envoyé à 16 reprises aux membres de la Table. Un bulletin d’information haut en couleurs qui permet aux membres d’avoir accès, sur une base régulière, à toute l’actualité féministe.

Depuis la refonte du site Web de la Table, un fil des médias sociaux (Facebook et Twitter) a été ajouté sur la page d’accueil. Les médias sociaux sont alimentés par la Table au jour le jour, selon l’actualité et la promotion d’activités à faire. Au total, ce sont 268 personnes qui « aiment » la page Facebook de la Table et 284 personnes « qui suivent » les activités de la Table sur Twitter. Les médias sociaux aident beaucoup à la promotion des activités et à la concertation régionale.

Quotidiennement, les travailleuses doivent assurer la gestion de tous les documents et des informations, reçus par la poste, par télécopieur ou par courriel, et en assurer la diffusion dans la mesure où ces informations peuvent contribuer à l’avancement des dossiers portés par le mouvement des femmes. La diffusion d'invitations à des activités de toutes sortes, de demandes d’appui et de collaboration, de pétitions à faire circuler ou encore de textes de réflexion donne aux membres de la Table un accès préférentiel à toute l’information en matière de condition féminine. La Table a ainsi rassemblé avec succès de nombreuses informations afin de les intégrer dans les bulletins mentionnés plus haut et de les publier sur son site Web.

 

Évaluation et formation des travailleuses

L’évaluation annuelle des agentes de projet a été effectuée en octobre par la coordonnatrice, tel qu’il est stipulé dans la politique de travail. L’évaluation de la coordonnatrice quant à elle s’effectue aux deux ans.

De plus, les travailleuses sont encouragées à participer à des formations diverses de manière à perfectionner leurs champs de compétences. À ce titre, les travailleuses ont participé à :

  • Université féministe d’été, à l’Université Laval;
  • Cours débutant Photoshop;
  • Formation sur le marketing Web et les médias sociaux;
  • Comment construire des outils d’évaluation?

 

Conditions de travail et salariales cohérentes aux valeurs féministes

Suite au travail d’un comité ad hoc (deux rencontres), formé de deux groupes membres issus du conseil d’administration, la Politique de conditions de travail a été mis à jour pour être adoptée en février 2013. La politique salariale ainsi que d’autres documents relatifs à la gestion des ressources humaines ont donc été intégrés à celle-ci.