Nos actions


Vie associative et gestion interne - 2013-2014

Réalisations 2013-2014


AGA des membres et rencontres de concertation

AGA des membres

En juin 2013, les membres de la Table se réunissaient à l’Auberge Escapade, à Shawinigan, afin de procéder à l’assemblée générale annuelle (AGA). Une belle journée bien remplie.

Des élections ont eu lieu afin de remplacer trois membres qui terminaient leur mandat, soit deux groupes membres réguliers et un groupe membres affilié. C’est ainsi que le Conseil central du Cœur-du-Québec (Loraine Dugas) a été élue pour un mandat de deux ans à titre groupe membre affilié, et que la Séjournelle (Denise Tremblay) et le Centre des femmes de Shawinigan (France Lavigne) ont été réélues pour un mandat de deux ans à titre de groupes membres réguliers.

Pour l’événement, 24 personnes représentant 18 groupes membres différents étaient présentes.

1re rencontre de concert’action :

Violences envers les femmes et discours antiféministe : Une même lutte!

Lors de cette rencontre du 6 novembre 2013, 12 groupes membres différents étaient présents pour l’occasion, à l’Auberge Gouverneur Shawinigan. Une rencontre qui se voulait une journée de réflexion et de discussions sur la sexospécificité de la violence et les dangers de la symétrisation.

Le compte-rendu de cette rencontre a été déposé aux membres. À la satisfaction des membres présentes, cette journée aura atteint ces objectifs.

2e rencontre de concert’action :

Les femmes immigrantes

Précédée d’un déjeuner conférence Mauriciennes d’influence, cette rencontre, qui a eu lieu le 12 février dernier, au Gouverneur Hôtel Trois-Rivières, a permis de concerter 16 groupes membres différents et visait deux objectifs :

  • de mieux connaître les besoins et réalités des femmes immigrantes (en termes d’employabilité entre autres)
  • d’être mieux outillées, afin de mieux les soutenir et de mieux intervenir.

Le compte-rendu de cette rencontre a été déposé aux membres. À la satisfaction des membres présentes, cette journée aura atteint ces objectifs.


Activités
ponctuelles ajoutées

Atelier sur les États généraux du féminisme

Parce que la participation des régions est primordiale

Partout au Québec, des femmes et des groupes de femmes ont organisé des événements et des activités associés aux États généraux du féminisme de façon spontanée pour participer à leur façon aux réflexions et pour préparer les femmes à prendre part activement au Forum de novembre 2013. La Mauricie n’a pas fait exception.

Le 11 septembre 2013, neuf groupes membres se sont réunis à l’Auberge Escapade de Shawinigan afin de participer à un atelier sur les États généraux du féminisme, animé par Blanche Paradis du Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec et par Dany Carpentier, slammeur. Une activité différente, appréciée de toutes les participantes.


Atelier sur les statistiques sociales

Le 2 octobre 2013, la Table a organisé un atelier sur les statistiques sociales, animé par Mme Ruth Rose, professeure associée en économie à l’UQAM et militante du mouvement des femmes. L’atelier répondait à un besoin de s’approprier l’utilisation de données statistiques. Il s’agissait d’un atelier pratique où les personnes participantes allaient apprendre à rechercher des données à l'Institut de la statistique du Québec (ISQ), à Statistiques Canada, dans divers ministères et organismes, provinciaux et fédéraux. Dans un deuxième temps, les femmes devaient apprendre à manier les données statistiques pour les rendre utiles à leur organisme.

Pour l’occasion, trois groupes membres, ainsi que deux partenaires et deux collègues en provenance d’autres tables régionales de groupes de femmes étaient présentes, au Complexe Seigneurial de Pointe-du-Lac, à Trois-Rivières.

 

Conseil d’administration et comités de travail

La gestion interne est à la base de toute organisation. Assurer une saine gestion des ressources demande rigueur et constance de la part des travailleuses et du conseil d’administration. Pour ce faire, la Table applique un mode de gestion féministe où la directrice et les administratrices assument une cogestion de l’organisation.

Le conseil d’administration, composé de cinq membres, se rencontre périodiquement, soit environ toutes les six semaines. La directrice planifie et organise la tenue de ces rencontres. Elle y participe et assure le suivi des dossiers, avec la collaboration de l’équipe de travail. Au total, sept rencontres ordinaires du conseil d’administration, ainsi qu’une assemblée générale annuelle ont eu lieu.

En plus du conseil d’administration, cinq comités de travail ont été actifs au cours de l’année 2013-2014 : le comité ponctuel Code d’éthique, le comité ponctuel Marche mondiale des femmes 2015, le comité de suivi VITAL, le comité Femmes et pauvreté, ainsi que le comité Santé des femmes.

 

Site Web, médias sociaux et bulletin Le Courri’Elles

Publication des activités des membres et de leur mission

En 2013-2014, le bulletin électronique Le Courri’Elles a été envoyé à 16 reprises aux membres de la Table. Un bulletin d’information haut en couleurs qui permet aux membres d’avoir accès, sur une base régulière, à toute l’actualité féministe.

Depuis la refonte du site Web de la Table, un fil des médias sociaux (Facebook et Twitter) a été ajouté sur la page d’accueil. Les médias sociaux sont alimentés par la Table au jour le jour, selon l’actualité et la promotion d’activités à faire. Au total, ce sont 334 personnes qui « aiment » la page Facebook de la Table et 454 personnes « qui suivent » les activités de la Table sur Twitter. Les médias sociaux aident beaucoup à la promotion des activités des membres et partenaires, ainsi qu’à la concertation régionale.

Quotidiennement, les travailleuses doivent assurer la gestion de tous les documents et des informations, reçus par la poste, par télécopieur ou par courriel, et en assurer la diffusion dans la mesure où ces informations peuvent contribuer à l’avancement des dossiers portés par le mouvement des femmes. La diffusion d'invitations à des activités de toutes sortes, de demandes d’appui et de collaboration, de pétitions à faire circuler ou encore de textes de réflexion, donne aux membres de la Table un accès privilégié à toute l’information en matière de condition féminine. La Table a ainsi rassemblé avec succès de nombreuses informations afin de les intégrer dans le bulletin et de les publier sur son site Web et sur les médias sociaux.

 

Assurer une gestion saine et responsable

Considérant les années d’expériences que les agentes de projet cumulent au sein de la Table, il a été établi en conseil d’administration que leur évaluation se ferait aux deux ans, ou au besoin. Il avait aussi été décidé que l’évaluation de la directrice se ferait au besoin, sur demande.

De plus, les travailleuses sont encouragées à participer à des formations diverses de manière à perfectionner leurs champs de compétences. À ce titre, les travailleuses ont participé à :

  • Formation Photoshop module 1 et 2 du programme de formation continue du Cégep de Trois-Rivières;
  • Université populaire 2013 : De la militance individuelle à la mobilisation sociale. Nouvelles formes d’engagements et renouvellement des pratiques dans les mouvements sociaux;
  • Webinaire sur la recherche de statistiques de Statistiques Canada.

De plus, en 2013-2014, un travail a été amorcé afin de rédiger un code d’éthique. Un comité ponctuel, formé de deux membres du conseil d’administration, en plus des travailleuses, a été formé. Deux rencontres ont eu lieu et ont permis de mettre sur papier une proposition d’énoncé de valeurs à faire adopter lors de l’assemblée générale annuelle des membres de juin 2014.

Enfin, en ce qui a trait à la réflexion/évaluation quant au financement de la Table (financement à la mission et financement par projets), l’année 2013-2014 n’a pas permis celle-ci. Considérant que les projets financés, le sont, pour la plupart, jusqu’en mars 2015, la réflexion du renouvellement de ceux-ci sera amorcée lors de l’assemblée générale annuelle de juin 2014. À la suite de cette 1ère étape, d’autres actions pourraient suivre.