Nos actions


Vie associative et gestion interne - 2016-2017

AGA des membres et rencontres de concertation

AGA des membres

Le 1er juin 2016, les membres de la Table se réunissaient à l’Auberge Escapade de Shawinigan, afin de procéder à l’assemblée générale annuelle (AGA) des membres.

La rencontre a débuté avec une assemblée générale extraordinaire (AGE) qui avait pour objectif de présenter et de ratifier des modifications de l’acte constitutif de la corporation – lettres patentes supplémentaires.

À la fin de la journée, des élections ont eu lieu afin de remplacer deux membres qui terminaient leur mandat, soit un groupe membre régulier ainsi qu’une représentante des membres individuelles. C’est ainsi que Ginette Girard (Le Toit de l’Amitié) et Ann-Julie Durocher (membre individuelle) ont été élues pour un mandat de deux ans à titre groupe membre régulier et de membre individuelle, respectivement. De plus, suite à la démission de France Lavigne à titre de représentante des groupes membres réguliers, une élection a également eu lieu afin de combler le siège pour la dernière année du mandat. C’est ainsi que Marie-Pierre Comtois (Centre de femmes de Shawinigan) a été élue pour 1 an.

Vingt-cinq (25) personnes, représentant dix-huit (18) membres différentes, étaient présentes à l’AGA.


1re rencontre de concert’action : Le droit familial : un enjeu d’égalité !

Cette rencontre a eu lieu le 9 novembre 2016 dans les locaux de COMSEP à Trois-Rivières. Vingt-sept (27) personnes étaient présentes, dont quinze (15) membres différentes. Inspirée de la tradition autochtone « Les trois sœurs », la Table souhaitait poursuivre son travail de rapprochement entre les allochtones, les femmes autochtones et les femmes immigrantes.

L’activité « Qu’est-ce qu’on tricote ? », soit un tour de table permettant aux membres de partager les actions en cours ou à venir au sein de leur organisation, a eu lieu en 1ère partie de rencontre.

Puis, suite à un dîner, la Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec (FAFMRQ) était présente, afin de présenter les enjeux entourant le droit familial et l’égalité pour les femmes.

Enfin, dans le cadre de la Campagne unitaire de l’action communautaire autonome (ACA), Engagez-vous pour le communautaire!, qui avait lieu les 8-9 novembre, il avait été convenu régionalement de porter du noir et à partager images/photos sur les médias sociaux. Les membres avaient donc été invitées à porter du noir et une photo de groupe a été faite et diffusée sur les médias sociaux.

La journée fut fort intéressante et enrichissante, selon les commentaires des membres. À la satisfaction des membres présentes, cette journée aura atteint ces objectifs.

 2e rencontre de concert’action : Santé des femmes

Cette rencontre, qui a eu lieu le 15 février dernier, au Club de curling Laviolette, Trois-Rivières, a permis de concerter vingt-deux (22) personnes, dont onze (11) groupes membres différentes.

Dans la foulée des nombreuses restructurations du système de santé et de services sociaux, mais aussi avec le dépôt du bilan final du Plan d’action en santé et bien-être des femmes 2010-2013 (prolongé jusqu’en 2015), la Table a réuni ses membres sous le thème de la santé des femmes.

Après avoir fait le tour de table « Qu’est-ce qu’on tricote? », deux personnes ressources du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (MCQ), Mme Sylvie Lacoursière, médecin conseil, Direction de santé publique, et Mme Josée Trudel, répondante régionale du dossier suicide, violence conjugale et agression sexuelle, ont pris la parole.

En après-midi, une synthèse du bilan final du Plan d’action en santé et bien-être des femmes a été présentée, suivie d’une discussion sur les attentes des membres en matière de santé des femmes. Pour conclure la journée, une courte présentation a été faite sur la place des femmes dans le développement territorial actuel.

Cette rencontre a été suivie d’un 5@7, Mauriciennes d’influence, où un panel de femmes immigrantes a été présenté. À la satisfaction des membres présentes, cette journée aura atteint ces objectifs.

Conseil d’administration et comités de travail

Le conseil d’administration, composé de cinq membres, se rencontre périodiquement, soit environ toutes les six semaines. La directrice planifie et organise la tenue de ces rencontres. Elle y participe et assure le suivi des dossiers, avec la collaboration de l’équipe de travail. Au total, cinq (5) rencontres ordinaires du conseil d’administration, une assemblée générale extraordinaire ainsi qu’une assemblée générale annuelle ont eu lieu.

En plus du conseil d’administration, trois (3) comités de travail ont été actifs au cours de l’année 2016-2017 : le comité Femmes immigrantes, le comité Femmes Autochtones, ainsi que le comité organisateur des activités Mauriciennes d’influence.

 

Site Web, médias sociaux et bulletin Le Courri’Elles
Publication des activités des membres et de leur mission

En 2016-2017, considérant le manque de personnel, le bulletin électronique Le Courri’Elles n’a pu être envoyé qu’à une seule reprise aux membres de la Table. Cependant, l’équipe de travail transférait les informations aux membres via des courriels et les réseaux sociaux.

Un fil des médias sociaux (Facebook et Twitter) se trouve sur la page d’accueil du site web de la Table. Les médias sociaux sont alimentés par la Table au jour le jour, selon l’actualité et la promotion d’activités à faire. Au total, ce sont 755 personnes qui « aiment » la page Facebook de la Table et 933 personnes « qui suivent » les activités de la Table sur Twitter. Les médias sociaux sont nécessaires pour la promotion des activités des membres et partenaires, ainsi qu’à la concertation régionale.

Une gestion saine et responsable

L’année 2016-2017 a de nouveau été une année de « gestion de la décroissance ». Les mesures d’austérité du gouvernement du Québec ont eu pour conséquence la perte de financement de plusieurs projets portés par la Table dans les deux dernières années, qui a entraîné l’abolition du poste d’agente administrative en juillet 2016.

Plusieurs demandes de financement ont été élaborées et déposées au Secrétariat à la condition féminine (SCF) dans l’année :

  • Programme Accord de partenariats – projet accepté;
  • Programme Égalité entre les hommes et les femmes, volet 1 – projet « Maison des femmes à Manawan » accepté;
  • Programme Égalité entre les hommes et les femmes, volet 2 – projet « Mauriciennes d’influence, élections municipales : présentes! » refusé;

D’autres projets ont été élaborés et déposés à :

  • IDÉ Trois-Rivières, au Fonds de développement du territoire, Soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie – projet « Mauriciennes d’influence d’ici et d’ailleurs » accepté;
  • CFC, au programme Promotion de la femme, Soutenir l’autonomie des femmes Thème 1- Outiller les femmes pour la vie politique – projet « Plus de femmes en politique? Les médias et les instances municipales, des acteurs clés! » accepté.

Malgré tout, en novembre 2016, la Table a pu offrir un contrat à Cindy Raiche, à titre d’agente administrative pour une durée de quatre (4) semaines. De plus, suite à l’obtention de financement avec CFC, la Table a pu procéder à l’embauche de Catherine Lemarier-Saulnier, à titre d’agente de projet.

Enfin, de manière à perfectionner leurs champs de compétences, les travailleuses sont encouragées à participer à des formations diverses. À ce titre :

  • une travailleuse a poursuivi sa formation au DEP en secrétariat, via la Formation à distance de la Commission scolaire de la Riveraine;
  • une travailleuse a participé à une formation présentée par le Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) : La méthode Persona : les masques.