Qui sommes-nous?


Comités et projets

Selon la conjoncture, à partir des diagnostics socioéconomiques élaborés, la TCMFM a mis sur pied des comités et des projets venant répondre aux besoins concrets des femmes pour faire face aux nouvelles réalités régionales et locales. 

PROJET

mauriciennesLe projet Mauriciennes d'influence vise à maintenir et à accroître la présence des femmes dans les structures décisionnelles et politiques, au niveau local et régional. Plus spécifiquement, le projet vise d'une part à outiller les femmes pour favoriser leur plus grand engagement, et d'autre part, à sensibiliser les acteurs concernés à l'importance d'une meilleure représentation des femmes et à la prise en compte de leurs besoins et intérêts particuliers. 

COMITÉS DE TRAVAIL DE LA TCMFM

 

COMITÉ MARCHE MONDIALE DES FEMMES (Comité ponctuel)
Né de la volonté des membres et chapeauté par la permanence de la TCMFM, ce comité a pris forme afin d'actualiser les suites de la Marche mondiale des femmes de l'an 2000, assurer une continuité aux revendications portées tout en développant des façons de poursuivre.   

Plusieurs représentantes de groupes de femmes et des membres individuelles de la TCMFM se rencontrent périodiquement, se concertent, partagent des informations sur les enjeux actuels et organisent des activités de sensibilisation, de formation, de mobilisations, etc.   

Leurs actions visent entre autres à susciter l'intérêt et l'implication des groupes, des alliéEs, de la population, à se solidariser davantage face aux réalités plurielles et dans un sens plus large à promouvoir une société sans pauvreté et sans violence.

Projets avec femmes autochtones et femmes immigrantes

Suite aux actions de rapprochement avec les femmes autochtones et les femmes immigrantes, entreprises depuis maintenant plus de deux ans, et inspirée par la tradition autochtone des « 3 sœurs », la Table a réussi à mettre sur pied deux comités de travail, composés des membres : le comité Femmes autochtones et le comité Femmes immigrantes, deux comités qui portent chacun le projet de voir à la faisabilité et à la création de centres de femmes.

Le comité Femmes autochtones travaille de concert avec les femmes Atikamekws de Manawan afin de créer une Maison des femmes à Manawan, et ce, avec l’appui financier du SCF, tel que déjà mentionné dans la section gestion. Une (1) rencontre a eu lieu en 2016-2107. De plus, une 2e visite des femmes de Manawan a été réalisée, afin d’aller entendre leurs besoins et préoccupations, mais aussi afin de leur présenter les grandes lignes du projet financé par le SCF. 

Puis, le comité Femmes immigrantes, pour sa part, est à voir à la faisabilité de mettre sur pied un centre de femmes pour femmes d’ici et d’ailleurs, à Trois-Rivières. Deux (2) rencontres ont eu lieu, ainsi qu’une visite dans un centre de femmes à Montréal le 3 avril 2017.